Laurent Lutaud, écrivain grânois

"Les filles du calvaire", son dernier roman, emmène le lecteur dans une sombre histoire de meurtres sur fond de rites religieux et d’histoire.

"Les filles du calvaire", un titre qui en dit long sur l’histoire dans laquelle nous plonge l’auteur, Laurent Lutaud. L’écrivain habite Grâne depuis une année et s’imprègne de la région qu’il connaît déjà beaucoup. Réalisateur de documentaires, il a déjà parlé du Vercors à plusieurs reprises ; il trouve que la région inspire. Il arrive sur l’écriture de manière irréfléchie : « Je ne sais pas pourquoi j’écris, mais je le fais déjà pour les documentaires. Alors, j’imagine qu’en me lançant dans le roman, je peux plus aboutir. Je n’ai pas de limite ! »

Depuis l’adolescence, Laurent Lutaud a cette envie de coucher des mots, des histoires sur le papier, mais il ne savait pas encore s’il était capable d’arriver à réaliser son rêve. Le premier livre, en 1998, le met sur les rails. Il trouve un éditeur et l’aventure commence...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 16 octobre 2020

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.