Celui qui veille

Le roman de Louise Erdrich, bouleversant plaidoyé sur la condition des indiens d'Amérique, a obtenu le prix Pulitzer 2021.

Dakota du Nord, 1953. Thomas Wazhashk est veilleur de nuit dans l’usine de pierres d’horlogerie qui emploie de nombreuses femmes de la réserve indienne de Turtle Mountain. Lorsqu’il apprend que le gouvernement fédéral présente une loi censée “émanciper” les Indiens, il comprend vite que ce projet menace l’existence même de sa tribu et décide de s’y opposer, quitte à traverser le pays pour aller jusqu’à Washington.

Parmi les employées de l’usine, la jeune Pixie Paranteau est bien décidée à mener sa vie comme elle l’entend. Et à se méfier des hommes, de son père alcoolique comme de ses prétendants. Mais sa priorité est de retrouver sa sœur aînée, partie s’installer à Minneapolis, dont elle n’a plus de nouvelles. Comme Thomas, elle va devoir entreprendre un voyage déterminant, qui les confrontera tous deux au meilleur comme au pire de la nature humaine.

Ce roman, récompensé du prix Pulitzer 2021, est basée sur l’histoire vraie du grand-père de l’auteure, un homme qui a lutté toute sa vie pour préserver les droits des sien.

Les lois de “termination”, régulièrement proposées au vote du Congrès par les autorités américaines (dernière tentative en date sous l’administration Trump) visent à annuler le statut spécial protecteur dont bénéficient les populations autochtones aux USA. Le but inavoué de ces mesures est bien entendu de vider les réserves indiennes de leur population afin de récupérer les terres. De nombreuses petites tribus ont ainsi à jamais disparu.

Voici un livre militant, décrivant le combat de David contre Goliath. Mais il ne doit pas être réduit à cela car c’est aussi un formidable roman polyphonique peuplé de personnages inoubliables et attachants. Vous y découvrirez la vie quotidienne de gens pauvres luttant âprement pour leurs droits, leurs terres, leurs croyances, leurs rites et leur mémoire. Un roman bouleversant.

Philippe Multeau

CELUI QUI VEILLE
Roman de Louise Erdrich, Éditions Albin Michel
Prix Pulitzer 2021

Article publié dans Le Crestois du 6 mai 2022

 

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.