Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Aldous Harding - "Designer"

Aldous Harding fait partie de ces rares artistes de la scène alternative qui détournent les conventions et refusent toute classification.

Une écoute (trop) rapide de ses chansons pourrait faire croire, de prime abord, qu’elle n’est qu’une “folkeuse” douée comme il en existe tant. Mais méfiez-vous des apparences, car sous couvert d’une voix douce et d’arrangements classieux, ses chansons ont le pouvoir de mordre !

Révélée au monde par un précédent album “Party”, aux ambiances plutôt sombres, la fascinante artiste néo-zélandaise est revenue en 2019 avec un troisième album, “Designer”, plus lumineux, enjoué, mais tout aussi teinté d’acidité.

Car la dame est un sorcière qui n’a pas son pareil pour ensorceler l’auditeur, le cajoler, puis changer brutalement de timbre de voix ou de propos pour effectuer un dérapage sans qu’on s’y attende. Elle s’en explique : « L’amour et la peur sont très proches. Comme l’excitation et l’anxiété. Je me suis longtemps sentie prisonnière de mes émotions  ».

C’est de cette ambiguïté de ton que naît le trouble, à l’écoute de ce disque qui chante l’inquiétude plus que la sérénité, le poison plus que la pureté, sous des apparences de chansons folk légères, aux accents presque “hippies”, dont on devient vite captif.

Une artiste rare, dont la démarche n’est pas sans rappeler celle de Kate Bush ou Feist, que je vous encourage à découvrir au travers de ce troisième album dont je n’arrive pas à me lasser. Un petit bijou !

Philippe Multeau

ALDOUS HARDING
Trois albums disponibles en vinyle et CD

Une chanson extraite de l'album "Designer" (2019) :

Une chanson extraite de l'album "Party" (2017) :

Article publié dans Le Crestois du 30 avril 2021

UA-22506836-1