Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Trois grands films de Lucky Luke !

Des films d’animation réussis et intemporels qui plairont aux petits comme aux grands enfants.


Salut à tous, et bienvenue dans le choix du disquaire !

On ne présente plus Lucky Luke, le fameux cow-boy solitaire qui tire plus vite que son ombre.
Créé en 1946 par Morris et initialement publié dans le journal de Spirou, Lucky Luke est devenu l’une des bandes dessinées les plus vendues et les plus connues au monde.

Pour autant, les adaptations sur grand écran ne sont pas si nombreuses, et le coffret qui nous intéresse aujourd’hui présente les trois films d’animation les plus iconiques du cow-boy solitaire.

Daisy Town tout d’abord, une histoire originale de 1971 créée par Morris et Goscinny (génial scénariste principalement connu pour avoir créé Asterix avec Uderzo) et qui regroupe à peu près tout ce qui fait le charme de Lucky Luke : une histoire basée sur des faits historiques (en l’occurrence la prolifération des villes construites très rapidement par les colons), de l’action, de l’humour, et toute une galerie de personnages devenus iconiques, du mexicain qui fait la sieste devant le saloon au croque-mort blafard en passant par les desperados à la gâchette facile.

La ballade des Dalton, datant de 1978 et toujours scénarisé par le duo Morris-Goscinny, voit Lucky Luke accompagner les affreux Dalton dans une vendetta qu’il aura beaucoup de plaisir à faire échouer.

Les Dalton en cavale, enfin, est le troisième long métrage, paru en 1983. Le scénario est une compilation de trois histoires publiées en albums : Les Dalton dans le blizzard, Ma Dalton et Les Dalton se rachètent, et fait de nouveau intervenir les frères Dalton en personnages principaux.

Ces trois films d’animations montrent à quel point Morris et Goscinny ont été des précurseurs dans le domaine du dessin animé en Europe, et si on sent l’inspiration des studios américains (en particulier Disney et Hanna-Barbera), on trouve ici une vraie personnalité forgée quelques années plus tôt avec les deux premiers longs métrages d’Asterix.

Brefs, des films d’animation réussis et intemporels qui plairont aux petits comme aux grands enfants, et permettront de faire découvrir les aventures du plus rapide tireur de l’ouest à de nouvelles générations.

Olivier Chapelotte
Disquaire à la Fnac de Crest

COFFRET LUCKY LUKE
Morris, Goscinny, Hanna & Barbera (1971, 1978, 1983)
Disponible en DVD et Blu-ray

Article publié dans Le Crestois du 23 juillet 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.