Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

La thérapie par le jeu de sable

Dessiner et jouer dans le sable, une approche psychanalytique pratiquée par Catherine Farzat, à Saillans...

Catherine Farzat est psychanalyste. Elle pratique l’analyse par le jeu de sable à Saillans. Le principe : aider les patients à exprimer grâce au sable ce qu’ils ne parviennent pas à dire avec des mots. Cette pratique est si rare en France, dans ce pays « très cartésien », explique la thérapeute, que sa présence à Saillans mérite un petit détour...

On s’enfile dans les petites rues pierrées et sinueuses du village, et la grande porte vitrée de son cabinet s’ouvre sur une salle aux couleurs chaudes et réconfortantes. Un grand sourire illumine le visage de la psychanalyste ; elle présente son cabinet avec les deux bacs à sable, à gauche de l’entrée. Ils sont là, sur leurs pieds, à hauteur d’homme. Le regard s’y pose avec surprise. Mais que font ces bacs à sable dans le cabinet d’une psychanalyste ?

Puis, alors que l’oeil se promène dans la salle pour en faire le tour, il s’arrête sur de grandes étagères : des longueurs de livres et… des dizaines de petites figurines. Des fées et des monstres, des sujets de paysage et des animaux, des maisonnettes et de la végétation… Mais que fait-elle avec tous ces jouets ? Une collection ? Catherine sourit encore. Elle sait que cette installation arrête le regard et explique la présence de ces décorations inattendues : « Je suis psychanalyste et analyste. Je suis une des rares psychanalystes en France à proposer à mes patients la thérapie par le jeu de sable »...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 10 septembre 2021

UA-22506836-1

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.