Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Le Pithiviers Feuilleté, ancêtre de la galette des Rois

Pour cette deuxième Balade en Drôme gourmande, le fin gourmet Rodolphe Dejour nous propose une recette remontant au XVIIe siècle...

Depuis hier (6 janvier), jour de l’Épiphanie, la saison 2022 des galettes des rois a sonné. Pour les chrétiens, la galette des rois fait référence aux rois mages qui, guidés par une étoile, se sont rendus à Bethléem pour se recueillir devant la crèche où serait né Jésus, offrant à l’enfant de précieux présents.

Pour les « païens », il s’agit d’un gâteau doré, de forme ronde nous rappelant le soleil et de fait les sept jours de fêtes du culte des Saturnales, lié au solstice d’hiver, où il était d’usage d’offrir des gâteaux à son entourage.

Mais le gâteau des rois remonte au Moyen Âge où, à cette même époque, il fallait s’acquitter de la redevance seigneuriale et accompagner cette dernière d’un gâteau. Je ne vais pas partager avec vous la recette de la galette des rois à la frangipane, qu’il vaut mieux acheter exclusivement chez nos amis boulangers et pâtissiers, mais si vous aviez l’intention d’en acheter une industrielle, je ne peux que vous inviter, à la place, à confectionner son ancêtre...

La suite de cet article et la recette sont réservées aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Recette publiée dans Le Crestois du 7 janvier 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.