Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Le verre lui glisse entre les doigts

Entre transparence et couleurs, Aurélie Charrie travaille le verre de Murano, issu d’une tradition vénitienne millénaire.

L’atelier Vertige d’Aurélie Charrier est timidement installé dans la rue du Solaure, à Piégros la Clastre. En poussant la porte, c’est une belle découverte d’objets en verre de Murano, façonnés et assemblés par ses soins. La lumière qui passe en faisceaux par la fenêtre donne un aspect différent à tous les visiteurs, suivant l’heure de la journée. Il faut parfois tourner autour d’une pierre pour en voir toutes les facettes, la couleur et la subtilité de l’oeuvre. L’établi passe presque inaperçu, au fond de la pièce, équipé du peu d’outils nécessaires, à part un chalumeau et quelques pièces. C’est là aussi qur se mélangent les baguettes de verre qui attendent leur tour.

Réputé dans le monde entier pour sa coloration et son élaboration si particulière, le verre de Murano (du nom de la petite île ou il est produit) fait depuis près d’un millénaire la notoriété des verreries de Venise...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 7 janvier 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.