Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Vernissage "stratosphérique"

David Guillemenet expose ses impressionnants clichés jusqu’à cet été au Lagardère (Crest).

S’il n’en a pas fait son métier, David Guillemenet est profondément passionné par la photographie depuis son adolescence. Et pas n’importe laquelle : une photographie de paysages ou de ciel à couper le souffle (lire page 15 de ce journal). Il s’est d’ailleurs fait remarquer dernièrement sur Internet et les réseaux sociaux grâce à des clichés saisissants d’éclairs pris à Crest à la fin de l’été, grâce à un système de déclenchement automatique. Son exposition, intitulée Stratosphériques, se tient jusqu’à la fin de cet été au bar Lagardère tandis qu’un vernissage était organisé dimanche 16 janvier.

David Guillemenet

« DES CHOSES QUI N’EXISTENT PAS »

David Guillemenet voit dans la photographie une démarche artistique et un travail de montage numérique qu’il revendique pleinement. Si quelques-unes des photographies exposées ont été faites classiquement en une seule prise (one shot) comme cette photo impressionnante de la Tour de Crest et d’un arc-en-ciel traversant le ciel crestois, les autres ont été réalisées grâce au time stacking, une technique qui permet de capter différentes zones d’images d’un même cadre et ensuite de les superposer grâce à des logiciels de montage numérique.

Par exemple, prendre un paysage de jour et le faire cohabiter avec un ciel étoilé. Ce qui donne parfois des décors de chaos. « J’aime mélanger différentes images, des temps de pose courts et longs, mixer des paysages et des phénomènes astrologiques éphémères... J’aime ce que cela fait naître car cela donne des choses qui n’existent pas ! Ce sont des créations uniques et complètes, explique le photographe. J’essaie de trouver un équilibre dans tout cela, d’optimiser au mieux ce travail. »

Le patron du Lagardère, Benoît Anton, connaît David Guillemenet depuis longtemps et apprécie beaucoup son travail : « Je propose les murs de mon bar à des artistes pour qu’ils exposent tableaux ou photos. Cette exposition aurait dû se tenir avant mais cela n’a pas été possible à cause des restrictions sanitaires. »

D’autres lieux comme le restaurant Sur les quais ou l’espace de santé-bien être Flore & Sens devraient prochainement accueillir ses photographies, qu’il vend 80 euros au format 30x45.

Clément Chassot

Plus d’infos : Exposition photographique de David Guillemenet au Lagardère, 33 rue de la République à Crest.
Page Facebook Altitudimages

David Guillemenet

Article publié dans Le Crestois du 21 janvier 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.