Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

La caillette à la pomme de terre

Parmi les mille et une recettes de caillettes, Rodolphe en a sélectionné trois. Cette semaine, la caillette du Vercors, à base de pommes de terre...

Presque aussi célèbre que la « Pizza pomme de terre », la caillette à la pomme de terre est le sujet de la semaine. Est-elle Ardéchoise ? Dioise ? En réalité, ni l’une, ni l’autre : il ne s’agit pas d’une spécialité, mais d’une adaptation à une réalité climatique.

L’émergence de la caillette à la pomme de terre est assez récente, 1954 pour être précis. Tristement célèbre, notamment du fait de l’appel de l’abbé Pierre, l’hiver 1954 fut particulièrement rigoureux et commenca, dès la première semaine de l’année, avec une vague de froid et de neige verglaçante, accompagnée de températures extrêmes gelants les sols de nos régions. De fait, aucune plante herbacée (salades, feuilles de blettes, choux, oseille, etc.) n’a pu y survivre et il fallait bien remplacer les légumes verts par autre chose... D’ou la pomme de terre !

Pour ceux qui aiment manger des légumes de saison, en hiver, il faut parfois faire preuve de flexibilité : la pomme de terre est alors bien utile, parce qu’elle se conserve toute l’année à l’ombre dans nos caves...

Cette recette est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Recette publiée dans Le Crestois du 18 mars 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.