Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Die : le trésor oublié du salon chinois

Combien de Diois savent que, chez eux, se trouve un véritable trésor de décoration, curieusement, « chinoise » ?

Au milieu du XVIIIe siècle vivait à Die un magistrat respecté, Jean-Pierre Lagier de Vaugelas. Il avait confié à un peintre de petite renommée locale, Louis Farjon, la décoration d’une pièce où il aimait à se retirer. À la surprise des observateurs d’aujourd’hui, les motifs de cette décoration furent des motifs chinois...

Les temps passant, l’hôtel particulier de notre juriste fut vendu à l’Église et la petite pièce largement oubliée. Si au début des années 2000 n’était née l’initiative de redonner de l’éclat à tout cela, il y a fort à craindre que ces décorations déjà ternies par la suie de la cheminée n’auraient été gravement endommagées par l’humidité.

Heureusement, en réunissant les concours financiers de plusieurs institutions et la compétence technique de jeunes professionnels passionnés par leur travail, ce lieu étonnant est désormais en passe d’être sauvé...

C’est l’histoire étonnante que nous raconte ce mois-ci Vidéo Val de Drôme. Un reportage à retrouver ci-dessous ou sur le site tvvaldedrome.com.

Jacques Mouriquand, pour Vidéo Val de Drôme

Un reportage réalisé par Vidéos Val de Drôme.
D'autres histoires de notre région à consulter ici

Haut et bas de page Rubriques CELEBRE copie

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.