Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

L’ode au makrout : quand la figue honore nos souvenirs

La figue, ce doux fruit sucré de nos jardins, nous offre bien plus que sa chair tendre en cette saison. Aujourd’hui, elle nous ouvre les portes de l’innovation culinaire tout en rappelant le goût du passé. Voici comment.

Quand j’étais enfant, ma grand-mère d’Alger m’emportait dans un voyage gustatif à chaque fois qu’elle posait ses mains sur les fourneaux. Son talent, sa passion pour la cuisine, c’est dans mes gènes, dans mon ADN. Je la revois encore, préparant avec amour ses cornes de gazelle. Ah ! Les souvenirs gustatifs sont des trésors impérissables.

Le Figalou ! Ce biscuit, disparu des étals pour ensuite être sauvé par plus de 10 000 palais nostalgiques. Bravo, bravo à tous ces passionnés qui ont fait plier le géant Lu. J’ai d’abord pensé, en toute simplicité, vous offrir ma propre version, mon hommage à ce biscuit. Mais ensuite, au gré d’une conversation téléphonique avec mon amie Nawal, aussi surnommée Miss Couscous, l’idée m’est venue d’aller encore plus loin...

La suite de cet article et la recette sont réservées aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Recette publiée dans Le Crestois du 15 septembre 2023

 

Haut et bas de page Rubriques CELEBRE copie

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.