Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Heavy rock et punk celtique à la fête médiévale

Retour sur une soirée concert réussie !

Pas de répit pour les amateurs de rock ! Après la Warm-up du Hellfest le 26 avril dernier (lire notre article), voici la fête médiévale de Crest, avec son désormais traditionnel concert du samedi soir !

Toujours organisé sur le stade de l’école Royannez, vers le cours Joubernon, cet événement gratuit a permis de profiter d’une soirée de concert offerte par la Mairie de Crest et l’association La Boite en Metal, que nous saluons et remercions au passage.

Cette année, point de metal extrême comme les années précédentes, mais place à du heavy rock et à du punk rock celtique ! Le décor est toujours aussi agréable, avec une très belle scène, et, cette année, le temps qui a été pluvieux jusqu’au début d’après-midi s’est finalement mis au beau in extremis pour la soirée.

Jester Soul credit photo Olivier chapelotte
Le groupe Jester Soul (Photo : Olivier Chapelotte)

Premier groupe à fouler les planches de la scène installée pour l’occasion, Jester Soul démarre à 21 heures tapantes. Le groupe, originaire d’Ollioules dans le Var, n’est pas un inconnu dans nos contrées puisqu’il avait participé au tremplin du festival Bridge to Hell l’année dernière, tremplin où il avait fait une forte impression.

Le rock râpeux et heavy, parfois teinté de blues, du combo séduit rapidement le public présent. Le groupe est bien en place, joue carré, et la voix d’Anne, puissante et expressive, sied comme un gant à la musique de Jester Soul. Très bon moment !

Manky Melter credit photo Vyking
Le groupe Manky Melter (photo : Vyking

Après un petit intermède musique et danses médiévales par la compagnie l’Esbaudye, c’est au tour de The Manky Melters de monter sur scène. Léger changement d’ambiance avec ce rock aux atours punks fortement rehaussé de touches celtiques qui invite le public à faire la fête avec une bonne humeur communicative.

Le sextet alsacien, emmené par la talentueuse vocaliste Giada, est parfaitement en place, rôdé qu’il est par une tournée comprenant de nombreuses dates partout en France. Le folk celtique festif et tonique du combo a tôt fait de faire remuer les quelques 200 personnes présentes qui réservent un accueil des plus chaleureux au groupe.

Une très belle soirée, qui aura vu un public nombreux et hétéroclite passer un très bon moment musical.

Olivier Chapelotte

Article publié dans Le Crestois du 24 mai 2024

Haut et bas de page Rubriques CELEBRE copie

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.