Comment Orange reste aux côtés de ceux qui en ont le plus besoin

Tribune du 22 janvier 2021 d’Alain Delforge, habitant d’Eygluy-Escoulin

Sur la page d’accueil de la Fondation Orange, un « Bonjour 2021 » et une présentation magnifique pour des causes magnifiques (autisme, ateliers numériques, numérique solidaire, lutte contre l'illectronisme, etc.). Déployer le paradoxe devient inéluctable lorsque, du fait même dudit opérateur, toute idée de télétravail est impossible, quand tant de jeunes scolarisés n'ont pas accès à Internet (0,5 MO de débit), quand toute une économie et toute une administration attendent 20 minutes pour télécharger un document PDF de deux pages et lorsque élus, pompiers, médecins et gendarmerie sont injoignables.

La probité de la Fondation Orange n'est nullement en cause, c'est simplement que cela fait un peu bizarre quand, à côté de cela, Orange vous annonce par SMS une facture de 69 euros la veille de l'intervention d'un technicien sur une ligne dont les fils ont été posés il y a 40 ans...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 22 janvier 2021

UA-22506836-1

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.