Défendre Ricochets et le droit essentiel au débat d’idée

Communiqué du 19 mars 2021 du collectif d’animation de Ricochets.

Nous avons appris récemment par la presse du mercredi 10 mars que le préfet de la Drôme a lançé à nouveau une plainte contre Ricochets. Un article qui a été publié il y a peu sur ce site web est dans le viseur d’après un organe de presse locale. Cet article provient d’un collectif qui se veut solidaire des saboteurs d’installations internet et mobile dans la Drôme par rapport à leur répression.

Cet article visé par les autorités locales voulait visiblement lancer le débat sur le sujet de la prolifération des antennes 5G et autres installations technologiques, sur le problème des atteintes écologiques par le système en place et l’économie numérique, et sur les manières d’y faire face.

Nous rappelons tout d’abord que Ricochets est un média participatif, ouvert, des dizaines de personnes disposent des codes d’accès pour publier directement. Pour nous, l’article visé cette semaine par le préfet de la Drôme est parfaitement légal...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 19 mars 2021

UA-22506836-1