Le service propreté de la ville de Crest est-il confiné depuis des années ?

Tribune du 26 mars 2021 de Patrick et Rose Roche, habitant de Carcavel.

Les berges de la Drôme jonchées de boîtes en fer de bières, de plastiques, de papiers... Des déchets qui plus tard iront dans l’eau.

Le pont Frédéric Mistral où on se touche lorsqu’on se croise sur un trottoir étroit. Pourquoi, lorsque les travaux s’arrêtent, on ne laisse pas systématiquement une bande piétonnière du côté de la-dite future passerelle ?

Les vieilles rues historiques sales et dangereuses avec des nids de poules, nombreux, des bacs à fleurs délabrés servant de poubelles au mieux, des escaliers cassés, des mégôts partout, quand on sait combien de temps ils mettent pour se décomposer...

En ces temps moroses, accorder aux habitants sécurité piétonnière et embellissement de la Cité ne serait pas un luxe. Et lorsque les touristes reviendront, ils apprécieront.

Rose et Patrick Roche

Tribune publiée dans Le Crestois du 26 mars 2021

UA-22506836-1