Youpiii, bientôt la fête des voisins ?

Tribune du 23 avril 2021 du collectif citoyen des quartiers.

La fête des voisins fut créée par le maire d’un arrondissement de Paris scandalisé par le décès d’une vieille dame dans un appartement de sa circonscription. Cette dame fut découverte quatre mois après son décès.

Un maire ému par la solitude et l’isolement de certaines personnes ? Cela nous laisse rêveurs. Toujours estil que Atanase Périfan, ce maire en question, lança la fête des voisins en 1999. Tout comme la fête de la musique née sous les instruments de Joel Cohen en 1976 et reprise par Jack Lang.

Depuis, l’idée d’une fête des voisins a fait son chemin. Avec chaque fois plus ou moins de réussite, cette fête des voisins aura permis au moins de faire prendre conscience à la population que la solitude existe et que chaque habitant peut se sentir concerné par la misère de quelques un-es. Immeuble en fête a lieu principalement le dernier weekend de mai, sans obligation et sans directives particulières autres que le respect des gens, des espaces et des matériels. Mais elle peut exister en toutes occasions. Les encouragements et soutiens des services municipaux de la culture et du social seraient les bienvenus. Ce n’est malheureusement pas le genre de la mairie...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 23 avril 2021

UA-22506836-1