Éoliennes à Puy Saint Martin : un projet écologique ?

Tribune du 11 juin 2021 d’opposants au projet éolien de Puy Saint Martin.

Le projet de trois éoliennes géantes de Puy Saint-Martin s'inscrit dans la volonté gouvernementale et de la CCVD de faire de Val de Drôme un Territoire à Energie POSitive (TEPOS). L'électricité éolienne est présentée par le promoteur du projet de Puy Saint Martin comme une solution écologique à cette ambition. Effectivement, une éolienne n'utilise que le vent (et nous n'en manquons pas !) et ne consomme pas de produits pétroliers dans son fonctionnement.

Cependant, l'implantation de trois éoliennes géantes à Puy Saint Martin obligerait à détruire 2,5 ha de forêt, puits de carbone (probablement deux fois plus, si on regarde la réalité des éoliennes de Grâne). Les fondations de ces machines de 149 mètres de haut nécessitent des milliers de tonnes de béton armé, et leur démantèlement, en fin de vie, beaucoup plus d'argent que les provisions obligatoires, et beaucoup d'énergie (du gazole quoi!)... Les machines elles-mêmes consomment des matières premières rares, difficiles à recycler en fin de vie. Le recyclage des pales est impossible aujourd'hui, elles partent en décharge...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans la tribune : les impacts sur la faune et la flore.

Tribune publiée dans Le Crestois du 11 juin 2021

UA-22506836-1