Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

L'eau, patrimoine de l'humanité ?

Tribune du 3 septembre 2021 de Laura Marchelli

Il s’agit de l’élément dont les robots scientifiques recherchent des traces en priorité lorsqu’ils explorent d’autres astres. L’être humain en est constitué à 70 %, et il ne peut survivre plusieurs jours sans boire.

Au fil des ans, de nombreuses injonctions nous ont été imposées pour réduire notre consommation en eau d’ailleurs pour le bien-être de notre planète : prendre des douches plutôt que de se prélasser dans un bain moussant, fermer le robinet quand on se brosse les dents, récupérer l’eau de pluie pour arroser son jardin...

La planète se réchauffe, cela est indéniable. De même, le cycle de l’eau s’en trouve modifié. Les glaciers fondent, les mers se réchauffent, les pluies deviennent plus fortes et provoquent des inondations.

La terre de mon père, la Kabylie, s’est d’ailleurs retrouvée sans eau au début de la période estivale et des camions-citernes venaient approvisionner en eau les villages. Lorsque les incendies se sont déclarés, récemment, il manquait des ressources matérielles pour les éteindre mais aussi, tout simplement, d’eau...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 3 septembre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.