Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Nouveau procès contre Ricochets

Les autorités veulent cadrer à leur guise le débat et la libre expression. Communiqué de presse du collectif d’animation de Ricochets.

Nous avons appris le 10 novembre que le procureur de Valence a souhaité à nouveau poursuivre Gé avec un procès au tribunal judiciaire de Valence, prévu initialement le jeudi 2 décembre 2021 (le procès devrait normalement être reporté du fait de la non-disponibilité de l’avocat choisi) pour une soidisant « apologie publique de crime ou délit ». Le procureur tient à pourchasser Ricochets pour un article publié en ligne exprimant une solidarité avec les possibles répressions de saboteurs et lançant un débat sur le sabotage et les limites du système en place.

C’est une sorte de délit d’opinion qui est ici utilisé, doublé d’une forme de harcèlement envers un média libre qui dérange visiblement les autorités et notables locaux...

La suite de ce communiqué est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire également dans cet article : Quelques rappels sur cette affaire et celle de 2020

Communiqué publié dans Le Crestois du 3 décembre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.