Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Dette Covid-19 et suites !

La Passerelle du 21 janvier 2022, avec Simone et Gilles.

Qui pourra évaluer réellement les conséquences financières de ce petit poison nommé « Covid-19 » et ceux que l’on ose nous annoncer sans prendre aucune précaution préventive face à cette menace (voir l’échec de la COP 26 entre autres) ?

On a l’ impression de tonneaux sans fond, tant du côté des aides publiques que du côté des multiples variants du poison 19. Comment les États « tout puissants », mais tous impuissants en réalité, comment ces États pourraientils contrôler les calculs des pertes de chaque citoyen et, surtout, des petits commerçants, des petits entrepreneurs, eux qui sont la vraie vie de nos quartiers, de nos régions ? Où vont-ils prendre l’argent pour honorer leurs promesses ?

L’association Attac, dans ses Lignes d’Attac n°125, nous a offert une réponse très convaincante : d’un côté, un chômeur qui perçoit 1 081 euros mensuels en 2020 (sans doute pas plus en 2021) fait face à un François Pinault nanti de plus de 15 milliards d’euros pour 2020 (motus sur 2021). De combien le dépassent Bolloré et ses collègues ? Et entre les deux hommes, une question : « Qui doit payer la crise ? » On devrait répondre : « Qui peut payer la crise ? »

La Fraternité, au fronton de nos mairies, nous donne la solution : en rétablissant un peu d’Égalité, cela nous donnerait un peu plus de Liberté de vie.

Quel candidat à la Présidence de la République prône le respect de ce bel idéal ?

Simone, de Passerelle

passerelle 21janv22

Tribune publiée dans Le Crestois du 21 janvier 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.