Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Coming out

Lettre à Eva, la chronique de Vincent Meyer du 4 février 2022.

Eva,
J’ai apprécié ta discrétion. Tu ne m’as jamais demandé si j’étais vacciné. Il est vrai que cette information est protégée par le secret médical. Je devrais dire « était » ! D’ailleurs, on ne m’a jamais demandé si j’étais vacciné contre la grippe ! Je sens bien que notre relation ne dépend en rien de ma situation vaccinale. C’est précieux par les temps qui courent. La vaccination n’étant pas obligatoire, c’est bien le droit de chacun de se faire vacciner ou non. Et d’être respecté dans son choix.

En décembre 2020, Macron rassurait la population : « On ne répond pas à la défiance par l’obligation ». Et ajoutait : « Je ne suis pas favorable à la vaccination obligatoire pour ce vaccin ». Un an plus tard, Olivier Véran, déclare : « Le passe vaccinal est une forme déguisée d’obligation vaccinale »...

En douze mois, la vérité sur ce soi-disant vaccin a commencé à suinter de partout malgré les efforts considérables développés pour l’imposer à tous...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 4 février 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.