Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Cis humanisme

Lettre à Eva, la chronique de Vincent Meyer du 18 février 2022.

Eva,
Tu protestes contre la construction annoncée de nouvelles centrales nucléaires, à rebours des engagements pris depuis dix ans. Tu trouves que l’hypercroissance de la consommation électrique dans les années à venir est un prétexte creux car nous n’avons pas besoin de la voiture autonome, de la 5G, de la robotisation du quotidien, de la domotique connectée.

Mais tu oublies de souligner que la voracité des serveurs s’accroit également avec les utilisations instantanées de vidéos et d’applications numériques. Et l’intelligence artificielle est promise à une croissance exponentielle. Le développement de nouveaux algorithmes complexes vient questionner ce qui reste d’autonomie à l’humain.

La connexion généralisée génère, à court terme, une illusion de puissance. L’accès à l’information est facilité. Les applications assistent tout un chacun dans la logistique personnelle, la communication, l’organisation, le classement des données, les prises de décisions.

Le smartphone ne quitte plus la main sauf à se poser à quelques centimètres. Il est devenu un prolongement indispensable...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 18 février 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.