Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Faire fi de la finance

La Passerelle du 11 mars 2022, avec Madeleine.

Quand je dis qu’il ne faut pas tenir compte de la dette - LA DETTE ! - autour de moi, c’est un tollé. Car comment pourrait-on oublier cet énorme danger qui plane sur nos têtes... Il est certain qu’il va falloir rembourser !

Néanmoins, je m’obstine. Ces monceaux de milliards virtuels déversés comme par miracle pour sauver nos pays capitalistes d’un désastre économique dès le début de la pandémie ne me semblent pas si responsables que ça. Il est vrai que je ne connais rien à la finance. Mais là ou un économiste patenté n’ose se hasarder par crainte de commettre une petite erreur, mon statut d’ignare me permet d’avancer des hypothèses sans craindre de perdre la face...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 11 mars 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.