Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

On rase gratis

Lettre à Eva, la chronique de Vincent Meyer du 22 avril 2022.

Eva,

Décidément tu es une adepte de La Fontaine. La nostalgie de l’école primaire ? En tous cas, tu fais bien de me rappeler la fable «Le corbeau et le renard». J’aime la chute : « Apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute…».

Il y a bien longtemps que les promesses électorales ne sont plus tenues. Le candidat Hollande en 2011, a déchiré l’accord intervenu entre son parti, alors dirigé par Martine Aubry, et EELV, pour y substituer son propre programme, qu’il n’a pas respecté d’ailleurs. Le début de la fin pour le Parti Socialiste.

Macron tente de ratisser à droite et à gauche avec des engagements qu’il ne tiendra sans doute pas. Il parie sur un investissement massif dans le nucléaire, la voiture électrique généralisée, la domotique, le tout connecté, la croissance à l’ancienne et, en même temps, il promet une baisse de 40% de la consommation d’énergie d’ici 2050… Nous prendrait-il pour des imbéciles ?...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 22 avril 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.