Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Pas vu pas pris, le raisonnement du cochon ?

Tribune du 22 avril 2022 de Magali Berthier.

J’habite en haut de la Montée Saint Antoine à Crest. À côté du centre «La Maison bleue», il y a des containers à déchets. Comme partout. Régulièrement en allant déposer ses poubelles triées, on découvre au pied des dits containers toutes sortes d’ordures : pièces mécaniques, vieux vêtements, livres, morceaux de meubles, petits appareils électroménagers. Sacs poubelles indéfinissables, déchets compostables, emballages plastiques, couches usagées. Crottes.

Je ne suis pas adepte des caméras de vidéo surveillance tous azimuts, mais quels moyens utiliser pour que ces porcs bipèdes ou à quatre roues réfléchissent à deux fois avant de venir déposer leurs déchets et ordures incognito, sans prendre la peine d’utiliser les nombreux points prévus pour cela ? Comment protéger les usagers respectueux, de cet incivisme avilissant, aussi pénible à voir, à respirer, que dégradant pour l’environnement ?

Je sais que M. Mariton boude Le Crestois, mais peut-être lit-il encore quelques rubriques dédiées à la parole des administrés ?

Magali Berthier

Tribune publiée dans Le Crestois du 22 avril 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.