Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Au secours, René !

La passerelle du 6 mai 2022, avec Madeleine et Gilles.

La vedette de nos élections présidentielles était le pouvoir d’achat et, déjà, Mediapart avait diffusé un article mettant timidement en cause la sacro-sainte expression.

Pourquoi ai-je dit timidement ? Parce que j’espérais que, là, quelqu’un allait vraiment tordre le coup à cette définition stupide. Qui a réuni ces mots pour en faire un non-sens ? Je ne le sais pas et peu importe. Ce qui est grave, c’est qu’il soit repris sans cesse et de plus en plus par des personnes de tous bords et souvent très honorables, mais qui ne prennent plus le temps de vérifier le sens des mots...

La suite de cette chronique est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Chronique publiée dans Le Crestois du 6 mai 2022

rhodoid 6mai22 2

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.