Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Pourquoi je voterai Marie Pochon

Tribune du 27 mai 2022 de Laurent Jetzer.

Les années 60 ont vu l’émergence d’une jeunesse qui a mis en cause notre société occidentale : ne serait-ce qu’en regardant les films de ces années-là, l’ordre bourgeois, la société de consommation, la morale chrétienne y sont contestés. Émergent de nouvelles valeurs qui vont commencer à s’épanouir quelques années plus tard, basées sur l’écologie, les mouvements féministes, une première visibilité des minorités sexuelles, les spiritualités orientales.

En 1972, le physicien Dennis Meadows, coauteur du rapport Les limites de la croissance, montre que la croissance économique ne peut pas continuer indéfiniment dans un monde aux ressources limitées. La nécessité d’un changement profond dans notre façon de produire, de consommer, dans notre relation avec la Terre, à qui l’on demande toujours plus, dans notre soif énergétique inextinguible est connue de certains scientifiques et de politiques à un haut niveau à l’époque (Jimmy Carter !, 1ère conférence mondiale sur le climat en 1979).

La réaction à ce qui pourrait mettre en péril un ordre patiemment construit ne se fait pas attendre...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 27 mai 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.