Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

NUPES ?

Lettre à Eva, la chronique de Vincent Meyer du 3 juin 2022.

Eva, tu ne sens pas Mélenchon. Tu le trouves arrogant, caractériel, démagogique, méprisant et mégalo. Une grande gueule tonitruante d’où sortent, à flot continu, critiques fulminantes, invectives et médisances. Un beau parleur, un tribun manipulateur, un jongleur de mots qui se met en scène comme un artiste de foire. Tu l’imagines racolant la foule sur le marché autour d’un robot ménager solaire multifonction ! Mais ce qui te hérisse le plus, c’est son égo surdimensionné, son culte de sa personnalité, son impressionnant narcissisme. De nombreux citoyens sont également agacés. Mais cette réaction émotionnelle leur cache l’essentiel. Comme l’arbre cache la forêt.

La forêt ? C’est le rassemblement des aspirations écologiques et sociales. C’est un espoir qui renait. C’est une convergence vers ce qui unit plutôt que le repli sur les différences. C’est l’audace de passer par-dessus les clivages et les susceptibilités...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 6 juin 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.