Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Quand la rue se fait belle

La passerelle du 22 juillet 2022, avec Madeleine et Gilles.

Partout, les villes refont leurs façades. Est-ce seulement superficiel ? Pour « faire joli » ? Non, il y a des rénovations sérieuses, on ajoute de l’isolation (et pas celle à 1 euro des pubs !), pas seulement l’enduit...

Il y a même, à Crest, une très ancienne bâtisse en cours de rénovation. Et à certains endroits, on choisit des matériaux écologiques. Et on va même jusqu’à tenter de compenser un peu les excès par la végétalisation des toits et des murs. C’est beau et utile.

Mais il reste des friches industrielles. Des murs en béton grisâtres décourageants. Certaines municipalités ont trouvé une solution : donner ces surfaces ingrates aux graffeurs. Certes, ils n’ont pas tous du talent, mais certains, oui, et l’on peut voir de très bons résultats (Grenoble, par exemple).

Il suffit d’autoriser leur travail au lieu de l’interdire et de sanctionner. Imaginez, si le propriétaire de la Chapelle Sixtine avait puni Michel-Ange et nettoyé le plafond ! Et à une époque plus proche, un édile local ne connaissant pas Picasso aurait effacé vite fait Guernica.

Même s’il n’y a qu’une chance sur mille pour qu’un peintre des rues devienne un grand artiste, laissonsl-es s’entraîner, comparer entre eux leurs travaux et recouvrir ce qui n’a aucun intérêt. L’esthétique, ça s’apprend en faisant.

On peut même aller plus loin en demandant aux propriétaires de grands murs bétonnés de les proposer aux peintres des rues, et on peut aller jusqu’à en proposer la création d’un prix local pour la plus belle fresque ! Alors, l’on saura si c’est de l’art ... ou du cochon.

Madeleine, de passerelle

rhodoid 22juil22 2

Tribune publiée dans Le Crestois du 22 juillet 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.