Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Cet été, je suis sortie de ma bulle…

Tribune du 2 septembre 2022 de Sylvie Sacilotto.

Après deux ans de confinement, d’isolement, de distanciation sociale à cause du Covid, je me suis décidée à quitter notre Val de Drôme avec ma petite famille pour aller visiter d’autres contrées, et j’ai vu...

En Normandie, sur les plages du débarquement qui attirent de nombreux touristes de tous pays et de tous horizons, j’ai vu beaucoup d’adultes et d’enfants en surpoids.

Sur les aires d’autoroute, j’ai vu des familles se rafraîchir en buvant des sodas sucrés alors que je buvais de l’eau ; j’ai vu des familles déjeuner et déballer leurs salades ou sandwichs sous vide alors que je mangeais ma tranche de jambon et mon morceau de fromage achetés à la coupe et coupais mon melon (en prenant soin de jeter la peau coupée en petits petits morceaux au pied d’un buisson, impossible pour moi de jeter des déchets organiques dans une poubelle).

En ville des personnes agressives... J’ai eu droit à un doigt d’honneur au Sud de Paris, à une automobiliste, au Sud de Lyon, qui m’a dépassée quand le feu est passé au vert, qui a ensuite grillé et un stop et grillé un feu rouge...

Dans la campagne lyonnaise, m’étant garée à l’ombre au bord de la route pour la pause goûter, au tout commencement d’un chemin privé proche d’un verger, j’ai eu droit à : « Vous ne pouvez pas rester ici, c’est privé ! »...

Mais que s’est-il passé en deux ans ? J’ai trouvé la société changée ; ou est-ce moi qui suis naïve et deviens vieux jeu ? En tout cas, je suis bien contente d’avoir retrouvé ma bulle en Val de Drôme.

Sylvie Sacilotto

Tribune publiée dans Le Crestois du 2 septembre 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.