Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Grippe aviaire : niveau de risque "élevé"

Communiqué du 18 novembre 2022 de la Préfecture de la Drôme.

Le nombre de foyers d’influenza aviaire hautement pathogène continue à progresser en France et en Europe. Au 8 novembre, 49 foyers en élevage sont confirmés en France. La persistance inédite du virus dans l’environnement, et la forte activité migratoire d’oiseaux sauvages, rendent indispensable le renforcement des mesures de prévention pour éviter la contamination des élevages de volailles.

Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture, a pris la décision de relever le niveau de risque épizootique vis-à-vis de l’influenza aviaire de « modéré » à « élevé » sur le territoire métropolitain. L’arsenal de protection des élevages avicoles est renforcé et les mesures de prévention suivantes sont généralisées :

• En élevage : Mise à l’abri de toutes les volailles et et interdiction de rassemblements de volailles sur tout le territoire métropolitain.

• Pour les activités cynégétiques (chasse) : Autorisation de transport et utilisation d’appelants pour les détenteurs de catégorie 1 uniquement (détenteurs avec moins de 15 appelants) ; mouvements des gibiers à plumes soumis à conditions (examen clinique, dépistage virologique anatidés) ; remise en nature du gibier à plumes anatidés interdite.

• Pour les parcs zoologiques : vaccination obligatoire des oiseaux ne pouvant être mis à l’abri.

Pour tous les acteurs de la filière, il s’agit de renforcer la vigilance (en particulier alerter son vétérinaire pour toute mortalité constatée) et de veiller à l’application la plus stricte des mesures de biosécurité pour empêcher le virus d’entrer dans les élevages et éviter sa diffusion entre élevages. Les mêmes recommandations s’adressent aux particuliers détenteurs d’oiseaux de basse-cour et d’ornement.

La consommation de viande, de foie gras et d’oeufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille – ne présente aucun risque pour l’Homme.

Communiqué publié dans Le Crestois du 18 novembre 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.