Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Retraites : ce que dit (et ne dit pas) le Conseil d'orientation des retraites

Tribune du 13 janvier 2023 d'Olivier Gros.

Face, déjà, à de vives controverses sur la question des retraites, le gouvernement Jospin avait créé le Conseil d’orientation des retraites (Cor) dès l’an 2000 pour doter le pays d’une instance neutre, crédible, chargée d’établir des constats et d’alimenter le débat sur des bases admises par tous. Dans l’ensemble, on peut dire que l’objectif a été atteint. Le Cor rend régulièrement des rapports auxquels tout le monde se réfère.

Le dernier, sorti en septembre, annonce que le solde général des régimes de retraite va passer dans le rouge l’an prochain pour atteindre 12 milliards à la fin de la décennie. C’est beaucoup si l’on considère que l’on n’a pas à laisser la facture à nos enfants. Et c’est peu, comparé au montant total de l’effort annuel « retraites » , 340 milliards. Mais...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 13 janvier 2023

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.