Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La ligne 28 sera bel et bien scindée en deux

Le directeur local de Keolis, qui exploite la ligne de bus, détaille pour Le Crestois la mise en place prochaine de cette modification de trajet qui fait débat.

Charles Nicosia
Charles Nicosia, directeur local de Keolis

Pour reconduire l’exploitation de la ligne de car régionale n°28 qui relie Die à Valence, la Région a passé un appel d’offre en décembre 2020. Dans son cahier des charges, elle oblige une correspondance à Crest. La ligne 28, qui roule au diesel, restera entre Crest et Die. Pour relier Valence à Crest, une nouvelle ligne au gaz naturel, la 24, sera mise en service.

Une décision qui n’a pas manqué de soulever l’indignation de certains habitants, d’usagers ou de collectivités de la vallée, arguant d’une dégradation du service public (cf. notre article du 15 octobre). Le marché a officiellement été attribué à l’entreprise Keolis, qui exploitait déjà la ligne. Son directeur d’exploitation pour la zone Dauphiné-Savoie, Charles Nicosia, fait le point avec Le Crestois. Et n’exclut pas des aménagements suite à la mise en service...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article :

  • Les réactions d'élus et habitants
  • Une pétition en ligne

Article publié dans Le Crestois du 19 novembre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.