Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Du changement au Crestois

Clément Chassot hérite de la rédaction en chef du journal.

Le Crestois bouge encore ! En ce doux mois d’octobre 2022, la rédaction de votre hebdomadaire fétiche évolue.

Vous aviez sans doute déjà remarqué que de nouvelles signatures s’étaient ajoutées à la fin des articles depuis cet été. D’abord, celles de nos « pigistes » régulières, Ana Rougier et Angela Bolis, qui viennent nous prêter main forte les week-ends et lorsque l’actualité est trop chargée pour notre petite équipe (pour les non-initiés, les pigistes sont des journalistes professionnels indépendants qui travaillent pour plusieurs rédactions à la fois).

Autre nouvelle plume du journal : Laure-Meriem Rouvier, qui a rejoint le Crestois en tant que stagiaire en juin dernier. En reconversion professionnelle, elle semble s’être suffisamment plu dans la rédaction de ce vieux canard pour accepter d’y officier désormais de manière permanente, en tant que journaliste. Bien connue dans le monde du spectacle vivant de la vallée, où elle sévissait depuis des années, Laure-Meriem rejoint ainsi un journal qu’elle a appris à connaître depuis sa plus tendre enfance, et c’est une très bonne nouvelle.

Pour ma part, après deux années à la rédaction en chef du Crestois, je cède la place à Clément Chassot. Journaliste permanent depuis début 2021, il assurera désormais le pilotage de chaque édition, en collaboration étroite avec le directeur de la publication, Jean-Baptiste Bourde, l’équipe rédactionnelle et l’inoxydable Annie Liotard au secrétariat de rédaction.

De mon côté, je prends quelques distances avec l’auguste hebdomadaire de la vallée, sans pour autant quitter le navire. Je redeviens simple journaliste et demeurerai au côté du journal dans les mois à venir, qui s’annoncent tempêtueux.

Car comme nous vous le racontions en septembre dernier, la situation économique du Crestois est mauvaise et ne va pas en s’améliorant. Mais pour l’heure, et au-delà de ces difficultés, nous ne perdons pas de vue notre raison d’être : publier chaque semaine un journal de qualité où la vie de la vallée vous est contée jusque dans ses menus détails et dans lequel chacune et chacun d’entre vous peut trouver son compte. Tout en demeurant un espace d’expression libre et ouvert, au service des acteurs locaux, qu’ils soient associatifs, économiques, culturels, sportifs, institutionnels ou citoyens.

Contre vents et marées, nous ferons tout notre possible pour que cette aventure plus que centenaire perdure. Pour ce faire, nous aurons besoin de vous !

Haut les cœurs et à la semaine prochaine !

Martin Chouraqui

Article publié dans Le Crestois du 21 octobre 2022

À lire également :

Haut et bas de page Rubriques CELEBRE copie

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.