rubrique zic

                

Daft Punk - Random Access Memories (2013)

Tremblement de terre sur la scène électro : les Daft Punk se séparent ! L’occasion pour vous de re-découvrir leur plus grand chef d’oeuvre, l’album Random Access Memories.

Duo emblématique de la "French touch", les Daft Punk, qui s’appellent en réalité Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, ont fait danser pendant 28 ans les générations, et continuent toujours de le faire. Leur façon d’envisager la création artistique restera novatrice et inspirante : en intégrant à la fois la production de l’oeuvre et son exploitation commerciale, les Daft Punk ont créé des tubes tout en cultivant le mystère autour de leur identité.

Sorti en mai 2013 après trois ans d’inactivité, Random Access Memories est le premier véritable album studio du groupe (les autres ont été réalisés dans leur chambre). Et quel album ! En mettant de côté les machines, le duo casqué nous a prouvé qu’il y avait un humain derrière le robot. Véritable hommage aux sons des années 70, les Daft Punk nous ont concocté un mélange audacieux. Leur plus grand tube c’est le fameux Get Lucky en collaboration avec Pharell Williams et Nile Rodgers, membre fondateur du groupe Chic. Cette rencontre improbable est acclamée par les critiques et rencontre un succès international, jusque’à remporter deux Grammy Awards.

Il faut dire que Random Access Memories réunit des artistes aux univers éclectiques. De Paul Williams à DJ Falcon en passant par Panda Bear ou encore Julian Casablancas, le duo casqué mixe les générations musicales pour se réapproprier l’âge d’or de la soul et du funk. Le morceau Giorgio by Moroder, en collaboration avec Giorgio Moroder, livre les confessions du papy pop d’Hollywood pendant presque huit minutes d’électro vertigineuse.

Random Access Memories est donc un hommage à la musique pop avec une alternance de morceaux qui groovent, comme Lose Yourself To Dance, Get Lucky ou Instant Crush, des morceaux plus sensibles sublimés par le vocodeur de robot comme Within ou The Game Of Love et des morceaux plus étonnants comme le fantastique Touch ou bien Giorgio by Moroder.

Finalement, l’album est un condensé d’univers différents. Pop, funk, jazz, soul et toujours un peu d’électro, il y en a pour tous les goûts. D’ailleurs sa composition désarticulée se rapproche de la fragmentation informatique des machines ou des robots, d’où son titre, "Random Access Memories", en référence à la mémoire RAM des ordinateurs.

On ne peut que déplorer la fin du groupe mythique et espérer qu’ils se lancent dans une carrière solo !

Zoé Multeau

Daft Punk - Random Access Memories (2013)
disponible en vinyle et CD

 

Article publié dans Le Crestois du 12 mars 2021

Chaque semaine, le cahier Mag' de l'édition papier ou numérique du journal vous présente en 4 pages les principaux événements artistiques et culturels du week-end à ne pas manquer, ainsi que des portraits, des chroniques de disques, livres, séries ou cinéma.

 

UA-22506836-1