rubrique zic

                

Anneke Van Giersbergen

Une chanteuse autrice-compositrice néerlandaise qui nous livre un album folk-rock à la poésie délicate.


Salut à tous, et bienvenue dans le choix du disquaire !

Peut-être vous souvenez-vous de Jonathan Hulten, de Kristoffer Gildenlöw et de Myrkur, trois artistes issus du metal ayant sorti récemment des albums de folk-rock. L’occasion de découvrir de talentueux musiciens sous leur facette la plus épurée.

Si vous avez apprécié ces univers et ces artistes, il y a de fortes chances pour que vous aimiez également l’album dont nous allons parler aujourd’hui.

Anneke Van Giersbergen est une chanteuse autrice-compositrice qui a longtemps été connue pour être la vocaliste du groupe de metal The Gathering, groupe qu’elle a quitté à la surprise générale (et au grand désespoir des fans) en 2007 afin de démarrer une carrière en solo. Une décision éminemment courageuse qui a connu des fortunes diverses, la chanteuse n’ayant depuis jamais retrouvé le succès d’avec son groupe originel.

Ce nouvel album (le sixième en solitaire) donne le ton dès son titre :"The darkest skies are the brightest" ("Les cieux les plus sombres sont les plus brillants"). Un titre à l’image de la musique, en clair-obscur, empreint d’une mélancolie certaine et de poésie (délicate "Losing you").

Tout au long des 11 chansons qui parsèment le disque, la vocaliste ouvre son coeur sans mièvrerie, souvent seule avec sa guitare ou subtilement rehaussée de quelques arrangements discrets (les choeurs en canon sur le final de "Keep it simple", par exemple).

Ce nouvel album de folk-rock, accessible et authentique, se révèle une belle porte d’entrée dans l’univers délicat d’une grande chanteuse à la sensibilité et à la sincérité désarmantes.

Olivier Chapelotte
Disquaire à la Fnac de Crest

Anneke Van Giersbergen
The darkest skies are the brightest (2020)
Disponible en Vinyle et CD

Article paru dans Le Crestois du 16 avril 2021

UA-22506836-1