rubrique zic

                

Sinsémilia fête ses trente ans

Le groupe d’ados grenoblois passionnés de reggae a fait du chemin depuis trente ans et repartirait bien pour autant d’années d’aventures...

C’est Mike D’Inca, le chanteur du groupe Sinsémilia, réfugié dans la Gervanne, qui nous en parle le mieux alors que les premiers rayons de soleil printanier annoncent l’anniversaire du groupe en juin. « Ces ados rêvaient de faire un concert un jour. Ils en ont fait plus de mille ! », confie-til dans le livre qui nous fait voyager avec le célèbre groupe de ska et reggae français, Souvenirs d’un Sinsemilia.

Mike est un homme simple, au tempérament calme et serein. Sa coupe de cheveux, chauve avec une longue tresse sur la nuque, le différentie des habituels barbus de notre époque. C’est son look, sa dégaine et son bien être, bien loin de ses dreadlocks des années 1990.

Pour les trente ans de "Sinsé", Mike a bien voulu sortir de son havre de paix pour raconter son histoire et surtout celle de ses copains partis pour s’amuser...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Entretien publié dans Le Crestois du 7 mai 2021

LE LIVRE :

Retrouvez l’histoire du groupe dans le livre de Mike : Souvenirs d’un Sinsemilia ou sur le site www.sinsemilia.com

LE DISQUE :
 

L'album "Sinsemilia 30 ans" est disponible en vinyle et CD. Une compilation des meilleurs morceaux du groupe.

UA-22506836-1