Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

"Saoû chante Mozart" veut faire revenir les orchestres

L’association, présidée par Jacques Labarsouque, a bien l’intention de proposer un grand festival sur un large territoire cette année.

Ce jeudi 11 février, le moral est au beau fixe pour le directeur salarié de l’association, Jean Delescluse : « Nous voulons réitérer 2020 mais sans le COVID ». Il retrace une année adaptée à la crise sanitaire et le redémarrage dans un tempo plus soutenu pour 2021.

Le Crestois : Comment vous-êtes vous adaptés à la pandémie et aux normes sanitaires en 2020 ?

Jean Delescluse : Nous avions prévu un festival sur tout le territoire, du 30 juin au 25 juillet. Mais nous avons dû tout annuler, malgré l’énorme travail de préparation réalisé. Finalement, nous avons fait un festival décalé du 20 au 26 juillet, quelque chose de facile à Saoû et à Crest. C’était une nouvelle formule de concert d’une heure, à deux horaires différents, sans entracte pour éviter le brassage du public. Nous étions attendus car en 48 heures, nous avons tout vendu ! Peu de gens ont été déçus...

La suite de cet entretien est réservé aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Entretien publié dans Le Crestois du 19 mars 2021

À lire également : l'hommage de l'équipe du festival à Henry Fuoc

UA-22506836-1

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.