Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

La brioche des Rois, une gourmandise qui nous vient d’Espagne

Le fin gourmet Rodolphe Dejour nous raconte l’histoire non pas de la galette, mais de l’autre gâteau de l’Épiphanie.

La semaine dernière, pour ma première recette de l’année, je vous avais raconté l’histoire de la recette de la galette des rois. Pour cette seconde semaine de l’année, je vous propose de vous conter l’autre recette de l’épiphanie : une histoire passionnante dont on n’imagine même pas l’origine ! Celle que l’on nomme, chez nous, la « couronne des rois provençale », ou couroùno des reis. Egalement appelée dans la région montpelliéraine « royaume » ou « reiaume », ou « gâteau de Limoux » à Limoux ou « coque des Rois » dans la région toulousaine ou encore « couronne » (« brioche ») « bordelaise » à Bordeaux...

Mais saviez-vous que son véritable nom est d’origine Espagnole : le roscón de reyes ?

Mais avant de raconter la recette, de vous conter l’histoire des roscón de reyes, je vais vous expliquer pourquoi, en France, il y a deux types de « gâteau des rois »...

La suite de cet article et la recette sont réservées aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Recette publiée dans Le Crestois du 14 janvier 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.