Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

La ratatouille provençale

Rodolphe Dejour nous propose un plat plus moderne qu’on ne le croit !

Saviez-vous qu’à l’origine, le mot ratatouille (en occitan ratatolha) désignait en 1778 un ragoût. L’origine du mot proviendrait certainement des mots rata (ragoût) et touiller (remuer, mélanger).

La ratatouille a de nombreuses variantes tant dans les régions françaises (la bohémienne qui ne comporte ni courgettes, ni poivrons), la chichoumeille (en Occitanie), la piperade (Pays basque) que du pourtour méditerranéen, la chakchouka (Maghreb et plus particulièrement la Tunisie), pisto manchego (Espagne), xamfaina (Catalogne), la caponata (Sicile)…

Il y a deux sortes de ratatouille: la niçoise et la provençale, cuisson de tous les légumes ensemble ou première cuisson légume par légume. Il y a autant de recettes que de familles en PACA.

La ratatouille est un plat plus moderne que l’on ne le croit, certainement du début du XXe siècle. Avant cette date, la ratatouille était un mauvais plat, servi aux militaires...

La suite de cet article et la recette sont réservées aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Recette publiée dans Le Crestois du 1er juillet 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.