Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Raymond Riffard : droiture et bienveillance

Hommage d’Hervé Mariton.

Nous étions rassemblés, lundi 30 août, autour de Raymond Riffard. Son parcours d’homme, ses engagements familiaux, professionnels, civiques ont été justement rappelés.

Comme d’autres, j’ai connu Raymond Riffard, parfois lors d’une journée de ski, parfois lors de manifestations de la vie locale, à Aouste comme à Crest, au milieu de nos concitoyens. Je l’ai bien sûr connu comme collègue maire. Raymond était droit, dans son allure physique comme dans son exigence morale. Raymond aimait les gens, avec pudeur, avec sincérité. J’ai été aussi impressionné, lundi, par l’affection sincère que manifestaient ses collègues de travail. Ensemble, nous avons oeuvré dans le bonheur d’une relation amicale, simple, efficace.

Au nom de la Ville de Crest, en mon nom et en celui de mon épouse Mireille, je souhaite dire à son épouse Henriette, à sa famille, à ses concitoyens toute notre sympathie.

À Dieu,

Hervé Mariton

Tribune publiée dans Le Crestois du 3 septembre 2021

À lire également : notre article.
UA-22506836-1

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.