rubrique zic

                

Hope "All of my days" (2008)

Le premier album de Hope, un groupe suédois au rock lumineux et positif, très 80's. Une bonne surprise !

Hope est un groupe crée en 2006 à Göteborg en Suède, grand pays producteur de musique s’il en est, et composé de Henrik Thomsen (chant, basse), Mats Johansson (guitares) et Imre Daun (batterie). Le combo nous présente son premier album “All of my days“, qu’il a d’ailleurs autoproduit.

Dès la première écoute, l’influence principale du trio est évidente : Bryan Adams. L’ombre du chanteur plane en effet de bout en bout sur ce CD. De la voix du vocaliste de Hope, mélodieuse et légèrement éraillée, aux compositions très rock 80, en passant par les arrangements et la production, tout rappelle ici l’illustre modèle.

Cependant, cette similarité, toute flagrante qu’elle soit, est ici parfaitement assimilée et intégrée aux autres influences du combo pour un résultat fort sympathique et tout à fait honorable.

Hope nous propose donc un rock lumineux et positif, très 80, et qu’on pourrait définir comme un mélange de Bryan Adams (la voix d’Henrik est à s’y méprendre avec celle du chanteur canadien, la plupart des compositions), de Bon Jovi période moderne, c’est-à-dire depuis “These days“ (“All of my days“, “Baby don’t cry“, pour le coté rock/folk US) et des albums solos de Joey Tempest, le chanteur d’Europe (“Saving all my lovin’“ ou encore la power ballad “Why don’t we talk about it“ qui rappelle le “Prisonners in paradise“ des compatriotes d’Europe). Citons aussi U2 (“See the sign“, qui rappelle “Where the streets have no name”) et Toto (“Bring down the stars”, que n’aurait pas renié la bande de Steve Lukather).

Les chansons sont toutes agréables et s’enchaînent bien, que ce soient les plus rock (“I want you“, “All of my days“, “Baby don’t cry“ avec en prime un bon solo de guitare, “Somebody“, “See the sign“ avec sa basse prédominante) ou les plus posées (“Why don’t we talk about it“ traversée par un solo mélodique et inspiré, “I’m free“ ou encore “Bring down the stars“, parfaite pour faire venir l’été).

En résumé, nous avons là un très bon premier album de rock mélodique à l’énergie positive et rafraîchissante.

Une très bonne surprise !

Olivier Chapelotte

Cet article vous a plu? Alors donnez-nous un coup de pouce ! cliquez ici
UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.