rubrique zic

                

Le premier festival 100% metal de Crest !

Un entretien exclusif avec Jean-Claude Cognard, dit JC, de l'association "La boite en metal", qui va organiser en septembre la première édition du "Bridge to Hell".


bridge to hell CognardSalut Jean-Claude. Peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?

Bonjour, moi c'est Jean-Claude, dit JC, j'ai 39 ans, je suis artisan menuisier sur Crest depuis 10 ans, et fan de métal depuis très longtemps !

Vous êtes donc, avec ta compagne Anaïs, à l’origine de la création de l’association « La boite en metal ». De quoi s’agit-il, et pourquoi avoir créé cette association ?

En 2020 nous avons d'abord organisé, suite à l’annulation du Hellfest (plus gros festival de metal Français, et l'un des plus gros d'Europe, qui se tient chaque année à Clisson, NDLR), une première soirée privée dans mon atelier que nous avons baptisé « Hellcrest ». Ce fut une belle réussite. Dans le mois qui a suivi, nous avons rencontré d’autres fans de métal vivant à La Voulte et qui venaient de quitter une association musicale. Nous nous sommes bien entendus et nous avons monté l’association en quelques semaines dans le but d’organiser des concerts de métal.

Vous allez organiser un festival de métal à Crest. Il y a eu beaucoup de festivals et de concerts à Crest, mais c’est à peu près la première fois que le métal s’invite au pied de la Tour ! Pourquoi ce choix ?

Je ne pouvais pas organiser un évènement autre que métal !!! Plus sérieusement, à Crest nous avons un cadre magnifique, (la rivière, les montagnes, la verdure, la Tour,…) J’avais vraiment envie de pouvoir faire découvrir cela à d’autre métalleux.

Le festival s’appelle "Bridge to Hell" (Pont vers l’enfer). Pourquoi ce nom ?

Le nom du fest fut très compliqué à choisir. Comme je l’ai dit, dans l’association, nous somme une partie de Crest et l’autre de La Voulte. Nous voulions choisir un symbole qui nous réunissait ! Le Rhône nous sépare, le pont fut le symbole. Pour un drômois c’est un enfer d’aller en Ardèche, et réciproquement !(rires généraux) Le « Bridge to Hell » a fait l’unanimité !!

La première édition aura lieu les vendredi 10 et samedi 11 septembre 2021 à l’espace Soubeyrand à Crest. Quel est le programme des réjouissances ?

Pour une première édition, on a tapé très fort, on n’en revient pas nous même ! Pour les connaisseurs, on est sur du hardcore, de l’indus, du metalcore, du métal, et du punk hardcore.

On a la chance d’avoir 4 groupes bien établis et qui ont déjà joué au Hellfest : "Black Bomb A", "Shaarghot", "Stinky" et "Breed Machine". Et on a également 4 groupes découvertes très intéressants : "Foss" (qui a la particularité de jouer au milieu du public, "Anna", un jeune groupe qui est une bombe sur scène, "Oural", un hardcore moderne que nous avons hâte de voir sur les planches, et "Thick", un groupe de chez nous qui a déjà joué au premier Hellcrest.

bridge to hell Black Bomb A
Le groupe Black Bomb A

Au-delà des concerts, que trouvera-t’on sur le site ?

Des tests antigéniques pour les retardataires (rires) ! Nous mettons en place un centre de dépistage gratuit sur présentation de la carte vitale et de la carte d'identité.

Plus classiquement, on trouvera également 3 types de restaurations différentes, du merchandising de l’association et des groupes, de la bière locale, de la déco, et quelques autres surprises sur lesquelles nous continuons à travailler.

L’organisation de concerts est une sacrée aventure, surtout pour une jeune structure. Comment se passe la préparation ?

C’est la galère…. Vue la situation sanitaire, on n'a pu se mettre réellement au travail que début juin. On se retrouve à faire 10 mois de travail en 3 mois. Pour ma part je suis complètement novice donc cela fait beaucoup de choses à intégrer. Heureusement on a des éléments compétents dans l’association qui nous permettent d’avancer. Entre les contacts avec les artistes, trouver le son, le catering, les hébergements, le pass sanitaire, l’organisation de la salle, etc, il y a beaucoup de travail !!

Le festival est –il appelé à être récurent ?

Je l’espère, on va déjà essayer de faire celui-ci ! Mais j’ai déjà des idées de groupes pour l’année prochaine...

Au-delà du festival, avez-vous d’autres projets pour l’association ?

Réorganiser des Hellcrest dans mon atelier, sous une autre formule, mais toujours en conservant le principe de soirées plus intimistes, avec la volonté de faire découvrir de jeunes groupes. Et pourquoi pas un autre événement plus orienté folk métal, Pagan, mais sur ce point il y a encore du travail !

Le metal est un genre musical assez méconnu du grand public, et qui peut paraitre intimidant vu de l’extérieur. Comment présenterais-tu ce style de musique ?

Effectivement pour les néophytes le métal c'est surtout du bruit ! Mais si on prend le temps d’écouter derrière la disto des guitares et les chants gutturaux, on s’aperçoit que c’est une musique extrêmement technique et mélodique.

Pour des personnes qui ne connaitraient pas encore le metal, quels groupes conseillerais-tu pour découvrir ce genre musical ?

Gojira, Korn, Machine Head, Behemot, Rammstein, parmi beaucoup d'autres !

Merci beaucoup JC, je te laisse le mot de la fin !

Merci au nombreux mécènes, et venez nombreux au Bridge to Hell #1 !

Propos reccueillis par Olivier Chapelotte
Disquaire à la Fnac de Crest

bridge to hell team
La team de La boite en Metal

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'association "La boite en Metal" et le festival "Bridge to Hell", vous pouvez aller sur la page Facebook de l'asso.

Et pour finir, "La boite en Metal" vous offre deux playlists metal concoctée par JC et Anaïs :

Article publié dans Le Crestois du 20 août 2021

UA-22506836-1

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.