rubrique zic

                

Le concert et la masterclass de Magma

Le groupe légendaire du rock français était à Valence les 18 et 19 octobre 2021. Notre reporter musical aussi !

LA MASTERCLASS

masterclass magma

Nous vous en avons parlé récemment en ces colonnes, Magma est une légende du rock français. C’est dire si sa venue à Valence pour une masterclass exceptionnelle à l’auditorium de Jazz Action Valence (JAV), puis au théâtre de la ville pour un concert, était attendue avec impatience et fébrilité par les fans.

En ce début d’après-midi du lundi 18 octobre, la fébrilité était palpable parmi les quelques dizaines de personnes venues échanger avec la base rythmique de Magma pour la masterclass. On voit de nombreux t-shirts à l’effigie du groupe, et chacun y va de sa petite anecdote personnelle.

Les lumières se tamisent dans la salle, et Jimmy Top (basse), Simon Goubert (claviers), Thierry Eliez (claviers), et bien sûr Christian Vander (batteur hors norme et âme de Magma) entrent en scène après une introduction chaleureuse de Laurent Cokelaere, directeur de JAV et grand fan de Magma depuis ses débuts il y a 50 ans.

Le principe d’une masterclass est de permettre au public d’interagir avec le groupe en lui posant des questions, en réagissant à sa musique ou en écoutant des conseils de professionnels, et le moins que l’on puisse dire c’est que les quelque 80 personnes présentes n’auront pas fait le déplacement pour rien.

Entre morceaux de Magma joués en configuration minimaliste (prenant par là même une couleur différente), reprises de standards de jazz et improvisations flamboyantes, le groupe se fait plaisir et régale ses fans.

Pour autant, ce sont les nombreux échanges avec le public qui se révèlent les plus enrichissants, les musiciens se prêtant de bonne grâce au jeu des questionsréponses, partageant de nombreuses anecdotes et dispensant de précieux conseils musicaux pendant près de 4 heures.

C’est avec le sourire et sous des applaudissements nourris et enthousiastes que les quatre musiciens quittent la scène, avant de revenir échanger de manière informelle avec quelques spectateurs, le temps aussi de signer quelques autographes. Un excellent moment, simple et chaleureux, en compagnie de musiciens aussi disponibles que talentueux.

Merci Messieurs !

Olivier Chapelotte

Un grand merci et bravo à toute l’équipe de JAV (en particulier Laurent, Cédric, Estelle, Mélody, Sabrina et Lucas) pour l’organisation de cet événement.


LE CONCERT

concert magma 2

Il n’est pas encore 20h lorsque les premiers fans se regroupent devant le théâtre de la ville de Valence afin de venir applaudir Magma, mais très vite la file d’attente s’allonge : ce soir, la salle est complète, et ce sont au total plus de 350 personnes qui auront fait le déplacement pour ce concert exceptionnel.

Saluons au passage l’ouverture d’esprit de la programmation du théâtre, ainsi que la qualité de l’accueil et de l’organisation. La magnifique salle de ce théâtre à l’italienne est donc comble, du parterre aux balcons, et c’est un public hétéroclite qui est venu assister au spectacle ce soir, les anciens, fans depuis les débuts, côtoyant des jeunes, récemment convertis au Zeuhl (genre musical inventé par le groupe, mélangeant rock progressif, jazz, avantgarde, musique classique, musiques folkloriques d’Europe de l’Est, chant choral et chant lyrique). Le groupe, composé en 2021 de Christian Vander (batterie, chant), Stella Vander, Hervé Aknin, Isabelle Feuillebois, Caroline Indjein, Sylvie Fisichella et Laura Guarrato (chant), Simon Goubert et Thierry Eliez (claviers), Jimmy Top (basse), Rudy Blas (guitare), monte sur les planches sous des applaudissements nourris et entame un premier morceau intitulé « Valomendom» (orthographe approximative), un nouveau titre qui figurera sur le prochain album du groupe, explique Stella Vander, avant d’enchaîner deux autres morceaux, dont un « I must return » (extrait de l’album «Merci », 1984) puissant et emphatique.

Le son (concocté par le fidèle Francis Linon) est clair, dense mais équilibré, et laisse la part belle aux harmonies vocales magistrales des six vocalistes. Puis le groupe enchaîne avec deux nouvelles chansons encore en cours d’élaboration et qui n’ont pas encore de titre à ce stade.

Quel courage pour un groupe fort de 50 ans de carrière et d’une quarantaine d’albums (studios et live) de ne pas se reposer sur ses classiques mais de présenter de nouvelles chansons, ce qui en dit long sur la vitalité de Magma !

Stella présente ensuite les musiciens qui reçoivent tous un tonnerre d’applaudissements, avec un moment hautement sympathique quand Rudy Blas (dont c’est l’anniversaire ce soir-là), visiblement ému et ravi, se voit chanter un « Joyeux anniversaire » de la part du public !

Après ce petit intermède, le groupe attaque le gros morceau de la soirée, puisqu’il va interpréter la suite «Mekanïk Destruktïw Kommandöh » en intégralité (soit une chanson de plus de 30 minutes !).

Dès les premières notes de claviers, le public applaudit, conscient qu’il va vivre un moment hors du temps. Et c’est effectivement le cas, la suite M.D.K., complexe, dense, se révèle d’une intensité rare et est exécutée avec passion par un groupe totalement impliqué dans sa musique. Impressionnant de se dire que cette pièce musicale avant-gardiste fêtera bientôt ses 50 ans !

Alors que résonnent les dernières notes, le public explose et applaudit à tout rompre, se levant pour réserver une superbe standing ovation de plusieurs minutes aux musiciens qui quittent la scène le sourire aux lèvres.

Un rappel planant à souhait centré sur le chant et les claviers permet de redescendre un peu sur Terre avant que les lumières ne se rallument. Le public, conquis, sort alors calmement, chacun échangeant avec ses voisins sur cette soirée hors du commun en compagnie d’un groupe qui ne l’est pas moins.

Au delà du niveau technique phénoménal de ses membres et de l’indéniable qualité de sa musique, Magma version 2021 a aussi un autre atout : la complicité de ses membres, visiblement ravis de jouer ensemble et de faire vivre cette musique vibrante et mouvante auprès d’un public sans cesse renouvelé.

Inclassable, inoxydable, incomparable.

Un très, très grand concert.

Olivier Chapelotte

Articles publiés dans Le Crestois du 29 octobre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.