Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La Drôme officiellement en "crise sécheresse"

C’est le niveau maximal d’alerte. Les restrictions sont renforcées.

Le lundi 18 juillet, la préfète de la Drôme, Élodie Degiovanni, a décidé de placer tout le département de la Drôme (à part le secteur Valloire) en alerte « crise sécheresse ». Il s’agit du dernier seuil d’alerte.

Cet arrêté concerne autant les eaux superficielles que souterraines. En effet, celles-ci sont pour une grande majorité à un niveau « très bas ». Cela aura pour conséquences des interdictions supplémentaires : arrosage des pelouses, des espaces verts, des espaces sportifs, des voiries et, enfin, des greens de golf. Il sera aussi interdit de laver sa voiture et de mettre à niveau sa piscine.

Pour les agriculteurs, un baisse de 60% des prélèvements en eau est demandée (40% en « alerte renforcée »), ce qui représente environ un tour d’eau en moins. Sauf pour l’irrigation au goutte-à-goutte et l’arrosage des semis. Les potagers, quant à eux, pourront être arrosés entre 20h et 8h, toutes sources confondues.

Ces mesures feront aussi l’objet de contrôles renforcés et, selon nos sources, « ce qui était un peu toléré, ne le sera plus du tout »...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article : La Drôme à sec sur 1,4 km !

Article publié dans Le Crestois du 22 juillet 2022

À lire sur le même sujet :

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.